Maladie des voies biliaires et contraception

vos questions et commentaires sur les diagnostics, les analyses, les symptômes (démangeaisons, fatigue), les diagnostics, les analyses, les greffes, etc.

Modérateur : daniel

OrianeZ64
Messages : 19
Inscription : sam. 29 déc. 2018, 8:50 am

Maladie des voies biliaires et contraception

Message non lu par OrianeZ64 » dim. 27 oct. 2019, 11:16 pm

Bonsoir à tous,

Me voici de retour après plusieurs mois d’absence. J'attends, encore et toujours ma transplantation, même si l’échéance approche à grand pas...

Mais mon post de ce soir ne concerne pas (enfin pas directement) la CSP.
J’aurai souhaité parler avec vous de contraception. En effet, je suis en pleine force de l'âge, et donc en âge de procréer. Or, ce n’est absolument pas dans mes envies à court, moyen voire long terme. Je suis actuellement sous pilule contraceptive (spécifique, afin de calmer des douleurs liées à un syndrome des ovaires polikystiques). Cependant, en début d'année j’envisageais de changer de moyen de contraception afin de passer au DIU en cuivre(plus communément appelé stérilet) car je ne souhaite plus infliger à mon corps la prise d’hormones quotidienne et tout ce que cela engendre. Néanmoins, mon amie CSP ayant fait des siennes et me retrouvant aujourd’hui en attente de transplantation, mon hépatologue m’a signifié que cela serait impossible (risque infectieux ++++++ sous immunosuppresseurs, donc incompatible). Et qu’on changerait par ailleurs ma pilule pour en introduire une qui soit compatible avec la prise d’immunosuppresseurs. À ce jour, c’est quelque chose que je rejette totalement. Je n’en veux pas. Je souffre suffisamment de voir mon corps déformé par les traitements (merci les corticoïdes), je ne souhaite pas qu’une nouvelle pilule apporte son lot de soucis. Et puis j’avale suffisamment de comprimés chaque jour.
Mon ami et moi nous sommes posé la question de la contraception masculine. Mais bon, société patriarcale oblige, cette forme de contraception est très peu développée...

J’aurai donc souhaité savoir si certains / certaines d’entre vous se sont déjà retrouvés dans cette situation? Si oui, quelle solutions avez-vous trouvé? Parce que je suis encore hyper loin de la ménopause malheureusement...

Merci par avance
Oriane😊

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1011
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: Maladie des voies biliaires et contraception

Message non lu par Primerose » mer. 30 oct. 2019, 9:53 am

Bonjour Oriane ,

voici un post d'une jeune femme qui prend en main sa santé, signe d'autonomie ! Et tu es drôle en plus 😉!

La question que tu poses concerne toutes les jeunes femmes en "âge de procréer" ( comme on dit!).
Dorénavant, tu sais que le DIU en cuivre ( dispositif intra-uterin ) t'est interdit. Tu ne veux pas prendre la pilule , cela te contrarie d'avoir à avaler un comprimé de plus.
Alors pourquoi pas la contraception pour monsieur?
C'est une grande question.

Majoritairement, les jeunes femmes de ton âge ayant nos pathologies sont sous contraceptif hormonal ( pilule).
Ton cas est différent et très précis puisque tu es en attente de greffe et on envisage déjà l'après greffe.
Dans le service où tu es suivie, il y a t-il une infirmière qui serait formée à ces questions?
Ou bien un gynécologue spécialiste du sujet?

Belle journée à toi Oriane! 🌞

sissi
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 192
Inscription : mar. 17 mars 2009, 1:41 pm
Localisation : auch

Re: Maladie des voies biliaires et contraception

Message non lu par sissi » mer. 30 oct. 2019, 2:31 pm

coucou Oriane,
c'est effectivement assez délicat… pour ma part, et après beaucoup beaucoup de réflexion, j'ai opté pour un stérilet Mirena (qui diffuse donc des hormones… ce que tu ne souhaites pas, lol). Mais, il périme dans un an, hihi, et je ne compte pas le remplacer ; j'envisage plutôt un retour avec une pilule (ayant arrêté le tabac, cela devrait être moins contre-indiqué). Je suis désolée, j'ai ma mémoire qui fuite et des difficultés de concentration en ce moment, donc, j'ignore si tu as des enfants ou ton conjoint, et ton âge… car soit, il y a la vasectomie pour monsieur, ou la ligature des trompes pour madame (mais il faut être certain de ne pas ou plus vouloir d'enfants ; délai de réflexion obligatoire etc etc). Après, beaucoup moins invasif, il reste le classique préservatif (mais si la ménopause est loin.. comment dire ??heu..), certains couples sont très heureux avec ce modèle de contraception. Après, il y a aussi l'anneau vaginal, les patchs, l'implant, les spermicides, le préservatif féminin ; ton gynéco devrait avoir un dépliant avec toutes les possibilités. Je ne me souviens plus (pfff décidemment, j'ai plus de tête), si l'anneau vaginal à insérer au fond du vagin diffuse quelque chose (je ne pense pas, mais à vérifier). Bref, il existe pleins de possibilité pour te permettre de vivre au mieux ta sexualité, à condition de trouver ce qui vous convient le mieux. J'en avais marre de prendre des cachets, mais finalement avec le recul, un tout petit comprimé de pilule, m'ira parfaitement dans l'avenir. Je ne t'aide pas beaucoup, mais je comprends et partage tes interrogations. Je te souhaite pleins de belles choses, et surtout une excellente journée.

OrianeZ64
Messages : 19
Inscription : sam. 29 déc. 2018, 8:50 am

Re: Maladie des voies biliaires et contraception

Message non lu par OrianeZ64 » jeu. 31 oct. 2019, 4:04 am

Bonsoir,

Tout d’abord, merci pour vos retours si rapides!

Primerose, j’avoue: je ne sais pas s’il y a une infirmière formée à cela. Ce doit très probablement être le cas. Je ne me suis même pas posé la question!
Je vais probablement appeler les infirmières de coordination des greffes pour leur poser la question! J’avoue que si je pouvais anticiper cela également, je serai aussi un peu plus rassurée.

Sissi, en effet je n’ai pas fait de rappel sur ma situation, mea culpa! Au vu de mon âge (25 ans le 25 décembre à venir) et de celui de mon conjoint (29 ans), je pense que les méthodes de contraception dites définitives nous seront malheureusement refusées... D’autant plus que nous n’avons pas d’enfants.
Nous avons effectivement pensé au préservatif, mais plus comme quelque chose de temporaire.
Bon je me retrouve aussi en difficulté car je vais changer de gynéco. J’ai pris cette décision après avoir été victime d’odieux jugements de la part de celle qui me suivait jusqu’alors. Pour vous faire une version courte: elle s’est permis de me dire que j’étais grosse et qu’il serait bien que je surveille mon poids et que je me bouge (je rappelle que je suis sous corticoïdes depuis presque un an, et en arrêt d’activité professionnelle depuis fin mars...). Aussi, lorsque je lui ai justement posé la question de la contraception en post-greffe, elle a rapidement éludé la dite question en me balançant au visage « oh de toutes façons avec votre syndrome des ovaires polikystiques vous n’aurez jamais d’enfants alors comme ça c’est plus simple! Problème résolu... on passe au frottis? »... En plus d’être blessée profondément, choquée, elle ne m’a absolument pas éclairée!

Bref: je vais commencer par appeler les infirmières de coordination des greffes qui sauront probablement m’aiguiller d’avantage!

Merci beaucoup beaucoup. À très vite 😁

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1011
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: Maladie des voies biliaires et contraception

Message non lu par Primerose » jeu. 31 oct. 2019, 10:57 am

Bonjour les filles!

@Oriane : je suis outrée par la maltraitance que tu as subie chez ta gynéco. Elle a outrepassé ses fonctions en te jugeant ; résultat tu la quittes ( tu as bien raison, elle ne respecte pas ses patients).
Pourquoi ne pas lui faire un courrier dans lequel tu pourrais exprimer tout cela? Ce sont les patients qui font bouger les choses en refusant de tels agissements?


Tu es une très jeune femme ( née à Noël 🎅 !! quel cadeau pour tes parents!😉, j'espère qu'on te fait un cadeau pour chaque événement, fermons la parenthèse😀), et on ne propose pas aux jeunes femmes une contraception radicale. Donc il te reste toute une panoplie de moyens ( Sissi en a cité de très nombreux).
Il y a forcément une solution adaptée pour toi!

Nous attendons de tes nouvelles!

OrianeZ64
Messages : 19
Inscription : sam. 29 déc. 2018, 8:50 am

Re: Maladie des voies biliaires et contraception

Message non lu par OrianeZ64 » jeu. 14 nov. 2019, 2:00 pm

Bonjour,

Pardonnez-moi, j’ai tardé à répondre, mon état se dégradant encore ces dernières semaines. Je souhaitais évidemment lui faire un courrier, mais avec un petit peu plus de distance par peur d’utiliser des mots non adaptés tant que je serai sous le coup de l’émotion. Je l’écrirai donc un peu plus tard. 😊
Ah ah! Effectivement, mes parents ont toujours eu à cœur de distinguer mon anniversaire et Noël. Nous célébrons donc toujours les deux (même si j’ai parfois une bûche en guise de gâteau d’anniversaire).
J’attends ma prochaine consultation avec mon hépatologue pour parler contraception avec lui.

À très vite😁

Répondre