CBP - DELURSAN - Problème de transit

une expérience à partager (comment j'ai pu régler cette question) ? besoin d'encouragement ? c'est ici !

Modérateurs : Primerose, daniel

Avatar de l’utilisateur
capieron
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 18
Inscription : sam. 01 juil. 2017, 10:36 am
Localisation : Rennes

CBP - DELURSAN - Problème de transit

Message non lu par capieron » lun. 08 juil. 2019, 7:00 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Voilà bien longtemps que je n'ai pas donné de mes nouvelles. Côté oncologie je suis toujours suivie tous les 3-4 mois, scanner et visite en septembre 2019 pour le prochain rdv. A ce jour, pas de récidive, donc moral au beau fixe ! Pour préciser pour les nouveaux j'ai eu en 2017-2018 un cancer de l'anus (origine papillomavirus) révélé par l'effet secondaire du Delursan qui chez moi est ++++, j'allais aux toilettes jusqu'à 7 fois /par jour. Merci le DELURSAN .......

Côté CBP, les résultats sanguins sont bons, avec 750 mg de Delursan/jour, tous les GTT, transaminases...sont à nouveau dans la normale, c'est plutôt une bonne nouvelle aussi. Vu l'hépato en juin, tout est OK.

J'ai remercié plus haut le delursan, mais il n'est pas mon copain tout le temps. Les médecins s'accordent à dire que sur un côlon initialement irrité, en rajoutant un peu de radiothérapie et du DELURSAN ça peut effectivement être pénible à gérer.
Tous les jours je vais au minimum 2 fois aux toilettes, après le petit déjeuner et dans la journée. Chaque fois c'est la course, je n'ai que 5 minutes pour trouver un endroit adéquat. A la maison et au boulot ça va, par contre dès que je suis à l'extérieur, j'angoisse. Des accidents sont malheureusement arrivés, c'est dégradant, c'est insupportable, je sors du coup très peu. Je n'ai pas vraiment la diarrhée, mais des selles molles et en quantité, et dès que le cap du rectum est franchi je ne peux pas retenir. On m'a donné des séances de kiné pour une rééducation annale pour essayer d'améliorer les choses, mais sans grande conviction.... j'avoue que je ne les ais pas faites et en plus j'ai perdu l'ordonnance......
je vais finir par les faire ces séances de rééducation, mais est-ce quelqu'un a ou a eu ce genre de problème en prenant du delursan et qui pourrait me donner quelques infos pour vivre mieux avec ce handicap ?
J'ai essayé de limiter le gluten, c'est mieux mais pas parfait, j'ai supprimé pleins de choses de mon alimentation,
je suis frustrée et ça n'est pas super efficace .....
Merci pour vos avis, conseils et encouragements !
Bel été à toutes et à tous.
Catherine

Avatar de l’utilisateur
capieron
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 18
Inscription : sam. 01 juil. 2017, 10:36 am
Localisation : Rennes

Re: CBP - DELURSAN - Problème de transit

Message non lu par capieron » lun. 08 juil. 2019, 7:09 pm

C'est encore moi, j'ai oublié de préciser que je n'avais plus de vésicule biliaire.
bonne soirée
Catherine

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 945
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: CBP - DELURSAN - Problème de transit

Message non lu par Primerose » mar. 09 juil. 2019, 8:32 am

Bonjour Catherine,

enfin de bonnes nouvelles côtés maladie! 😊 J'imagine votre joie! D'ailleurs j'ai trouvé votre expression très dynamique!

En fin de compte vous avez votre réponse à propos de vos envies "furieuses" : c'est la radiothérapie qui a sensibilisé votre côlon et le Délursan ayant des propriétés puissantes accroît cette réactivité.
Chère Catherine, je suis bien d'accord avec vous 😉: des séances de rééducation seraient bienvenues; cela vous aiderait à prendre conscience de cette zone et ainsi trouver des solutions pour retarder l'impériosité des envies le temps d'arriver à l'endroit adéquat.
Saviez-vous que l'hypnose est une méthode qui a fait ses preuves en oncologie? Pourquoi ne pas envisager cette possibilité?
Bien sur, adapter son alimentation est important : prendre conseil auprès d'un nutritionniste pourrait vous aider .

Si vous êtes suivie en institut spécialisé vous pourrez trouver toutes ces consultations .

Nous attendons de vos nouvelles Catherine!

Répondre