Les feuilles mortes ...

le forum de vos hobbies (danse, musique, gymnastique, lectures et autres), de l'air du temps, et de tout autre sujet qui vous chante

Modérateurs : Primerose, daniel

Avatar de l’utilisateur
daniel
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1217
Inscription : dim. 21 nov. 2004, 8:50 pm
Contact :

Les feuilles mortes ...

Message non lu par daniel » ven. 23 sept. 2005, 3:31 pm

´ Les feuilles mortes se ramassent à la pelle... ª

Aujourdíhui cíest l'automne.

Finis les jours plus longs que les nuits; nous voici basculés dans la période où la nuit l'emporte.

Toutes ces nuits qui s'allongent porteront elles cette année un peu plus conseil à líhumanité et à ceux qui la gouvernent qui semblent insensibles aux changements de la nature qu'ils provoquent?

Nos journées restent bien chaudes pour la saison.

Qu'en est il des saisons telles que les plus anciens les ont vécues ?
Se souviennent ils que nous les apprenions à l'école, autant par les leçons de géographie ou par les "leçons de choses" que par les poésies apprises par coeur et que nous récitions souvent de façon monotone et saccadée en cherchant à ne pas buter sur les mots difficiles ? Ces poésies éveillaient notre mémoire mais aussi notre sensibilité à la nature que leurs auteurs, souvent choisis parmi les romantiques (Richepin, Verhaeren, T. Gautier, V Hugo etcÖ), décrivaient en y mêlant leur sentiments avec emphase.

O? est le temps où nous contemplions les arbres troquant leur verdeur uniforme pour un feuillage offrant des palettes colorées allant du vert jaune et tendre au rouge violacé ; pendant des jours et des jours nous observions les couleurs des arbres changer en même temps que les températures s'abaissaient lentement ; certaines feuilles se mettaient à tomber mais elles étaient encore charnues, belles et avec suffisamment de vie pour servir de modèles pour le traditionnel dessin de rentrée des classes.

Nos écoliers des villes peuvent ils encore síintéresser comme leurs grands parents à ces jolies feuilles qu'ils avaient des difficultés à dessiner et colorier, puis qu'ils disséquaient pour en comprendre la texture ?

Jíen doute.

De nos jours, les feuilles níattendent pas la rentrée des classes pour tomber ; les arbres roussissent dès le mois díao?t, nous privant de ces changements de couleur díantan.
Il níy a plus ce temps díautomne pour donner le temps à la végétation de se préparer à hiverner en beauté.
Les feuilles sont déjà en grande partie tombées, níayant pas eu le temps de nous enchanter de leurs belles couleurs.
Elles arborent sans transition une couleur marron roux, prémisse díune mort rapide, se chiffonnent, et deviennent en peu de temps sèches et cassantes, prêtes à se transformer en poussière.

Níy a-t-il guère que les grands espaces couverts de forêts, sans grande présence humaine, tels que ce que líon peut encore en apercevoir au Canada, et dans le nord ouest américain, où la végétation se comporte comme celle de líenfance de nos anciens ?

Chez nous, où peut on voir de tels bois et forêts ?

En tous cas, cela ne semble plus le cas des arbres de nos villes.

La double action de la pollution et des changements climatiques dont on nous rapporte régulièrement les effets catastrophiques y sont probablement pour quelque choseÖ

Daniel

Avatar de l’utilisateur
webmaster albi
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 221
Inscription : sam. 20 nov. 2004, 7:59 pm
Localisation : 84
Contact :

feuilles mortes & textureà–

Message non lu par webmaster albi » lun. 26 sept. 2005, 12:29 am

Image

Avatar de l’utilisateur
Tina
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 185
Inscription : lun. 17 janv. 2005, 10:37 am
Localisation : Torremolinos
Contact :

Message non lu par Tina » lun. 26 sept. 2005, 9:52 pm

Tu as bien raison Daniel, je ressens aussi cette nostalgie des automnes de mon enfance, la beauté des arbres et le parfum de leurs feuilles, des écorces et de la terre. Les promenades en forêt, le bruit des feuilles qui s'écrasent sous les pas et même le crachin du matin, la bruine et les premières fraîcheurs. Ici sur la Costa del sol, il n'y a pas d'Automne comme en France ou en belgique, et cela me manque un peu ... mais les ciels d'automne sur la mer sont superbes et les promenades au bord de l'eau bien plus agréables qu'en été par les grosses chaleurs.
Merci et bravo de nous rappeler tout ça avec autant de poésie :-({|=
et merci aussi à toi Philippe pour ces belles images de feuilles.
Bonne soirée à tous.
Tina.

Avatar de l’utilisateur
Danielle
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 355
Inscription : dim. 06 mars 2005, 6:13 pm
Localisation : Var

Message non lu par Danielle » mar. 27 sept. 2005, 7:38 am

La nostalgie aussi est un plaisir qui vient avec le temps... :-({|=
ici en provence l'automne ne nous évite pas , c'est même , à mon goût la plus belle saison. Les derniers touristes s'esquivent et laissent nos villages de bord de mer revenir à un visage plus authentique. Le paraître n'est plus de mise sur le bord des plages, mais l'enchantement est ailleurs, dans nos collines. Les restanques des vignobles vibrent de l'infinie étendue de leurs couleurs , dans les lumières douces de l'automne. Nos pins restent farouchement verts mais les chênes blancs glissent doucement vers le beige. Les oliviers se chargent de fruits qui vont aller en noircissant. Le miracle est après les orages ,toujours excessifs à cette période, après la violence de l'eau son bénéfice. Notre terre aride se réveille un matin couverte de jeunes pousses d'herbe tendre, toute perlée de rosée... Chaque jour dans les trajets les plus quotidiens je suis saisie par ces paysages d'automne et je suis heureuse de ce présent. PDT_Love_06

Dans quinze jours , un mois, je déménage dans une immense maison accueillante... préparez vos valises ! à bientôt de vous voir au milieu des vignes pour des chemins partagés.
PDT_Love_13

Avatar de l’utilisateur
Christel
Messages : 62
Inscription : ven. 01 juil. 2005, 3:28 pm
Localisation : Paris

Message non lu par Christel » mar. 27 sept. 2005, 4:42 pm

J'ai du mal à comprendre votre nostalgie pour l'automne. Moi, j'ai plutôt déjà la nostalgie de l'été car l'automne est pour moi comme l'antichambre de la mort que représente l'hiver : froid et humide. Quand les feuilles commencent à tomber j'ai envie d'être un oiseau migrateur et de partir avec eux dans des contrés où il fait chaud et ensoleillé. Je déteste ces jours gris où il fait aussi sombre à 8h du matin, qu'à midi qu'à 3h de l'après-midi, quand on rase les murs pour échapper à l'humidité et au froid et où on est content de retrouver son domicile chauffé (pendant cette période on arrive presque à apprécier l'abri du métro). C'est là que j'ai envie de partir pour un pays où le chauffage n'a pas lieu d'être, où on peut se promener sans chaussettes et sans veste toute l'année et où les fleurs fleurissent dans une multitude de couleurs toute l'année. Je n'apprécie rien autant que de me faire chauffer la carcasse par le soleil en dégustant en terrasse un melon accompagné d'un bon verre de vin rosé, de pouvoir me promener à pieds, sans avoir froid, sans pluie ou bruine, de pouvoir rejoindre des amis en café terrasse et bavarder jusqu'à minuit assis dehors dans un air doux qui sent le tilleul. C'est vrai que les couleurs d'automne sont jolies en Europe, mais pour moi c'est le glas qui sonne avant l'hiver et souvent les forêts ont déjà une odeur de moisi qui rappelle la fin de la végétation. C'est d'ailleurs la saison des champignons, parasites (bien que délicieux sautés à la poêle) qui se nourrissent de matière végétale morte, la fin d'une année et l'annonce de la longue attente jusqu'au prochain printemps...

A bientôt
Christel

Avatar de l’utilisateur
Danielle
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 355
Inscription : dim. 06 mars 2005, 6:13 pm
Localisation : Var

Message non lu par Danielle » mar. 27 sept. 2005, 5:09 pm

Encore plus quand une maladie nous a rappelé aux réalités de la condition humaine , juste de passage sur terre, chaque moment, chaque saison, chaque seconde, se savourent pour ce qu'ils sont : le présent. Tout chemin est à vivre pour ce qu'il est et non pour ce vers quoi il conduit, car rien ne prouve que nous arriverons au bout de celui-ci. Sans doute mes 50 ans, sans doute la CBP, sans doute ce que la culture asiatique nous appris de sa compréhension du temps... je savoure l'automne pour lui même, mais le soleil br?lant pour sa chaleur et l'hiver pour la convivialité des longues soirées comme le printemps pour la nouvelle vie qui sans cesse renaît... je serai grand mère ce printemps !!!

Sur des chemins partagés...je voudrai vous offrir "ce" présent.

PDT_Love_14

Avatar de l’utilisateur
daniel
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1217
Inscription : dim. 21 nov. 2004, 8:50 pm
Contact :

Message non lu par daniel » mar. 27 sept. 2005, 9:27 pm

Chères Tina , Danielle et Christel; vous êtes plusieurs à avoir parlé de nostalgie ; pour ce qui me concerne, je ne déteste ni l'automne , ni aucune autre saison; chacune peut avoir son charme à condition de s'y adapter; si mes propos initiateurs de ce sujet ont pu paraître nostalgiques , ce n'est pas de l'automne, mais d'une époque où la terre semblait moins perturbée qu'elle ne l'est aujourd'hui par la faute de l'Homme .
L'automne n'a été qu'un prétexte à cette constation largement partagée aujourd'hui car je confrontais mes souvenirs d'enfant pour lequel l'automne signifiait rentrée des classes avec ce que je crois observer aujourd"hui .
Que j'ai pour les besoins de la cause essayé de trouver un ton narratif de circonstance qui pouvait permettre à ceux de ma génération ou d'une génération voisine de se rappeler ces poésies romantiques de notre enfance ne signifie pas que je porte aux nues une saison plutôt qu'une autre ; comme je le dis plus haut, chacune a son charme ; ce que je déplore c'est que les changements climatiques auquels nous sommes confontés et que les plus anciens constatent modifient les répères ; il fait chaud très tardivement en automne alors que dès la mi aout les feuiles tombent etc..; je ne vais pas réécrire mon texte . Sans compter que nous pouvons avoir des températures printanières en hiver avec de brusques gélées qui surprennent la végétation qui voit son éclosion printanière elle aussi perturbée , etc....
Seuls restent immuables les durées respectives du jour et de la nuit qui elles ne dépendent que de l'inclinaison restée fixe de l'axe de rotation de la terre par rapport à son plan orbital;
Je comprends l'envie de soleil de Christel; mais dans les pays où il y toujours beaucoup de soleil en zone équatoriale et tropicale, les autochtones ont des jours et des nuits assez équivalentes tout au long de l'année et par exemple bien que nous en ayons l'habitude, je suis toujours surpris lors de nos séjours annuels au Brésil qu'en moins d'une demi heure vers 18h /18h30 on passe du jour éclatant à la nuit noire ... et cela en toute saison ...

Daniel

Avatar de l’utilisateur
Danielle
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 355
Inscription : dim. 06 mars 2005, 6:13 pm
Localisation : Var

Message non lu par Danielle » mer. 28 sept. 2005, 2:51 pm

Et , ce que je veux dire c'est que nous sommes faits pour ces temps comme nos ancêtres l'étaient pour les leurs. Rien n'est immuable et ce n'est jamais la même eau qui coule dans la rivière. Certes notre planête a subi les effets nocifs de la civilisation mais de nos jours l'humanité s'est aussi armée pour lutter contre l'usure du temps de sa Terre, jamais dans l'histoire il n'y a eu autant de gens soucieux d'environnement; rien n'est parfait mais j'essaie de ne pas me laisser envahir par la méfiance ou la nostalgie, je leur préfère l'espoir et l'enthousiasme... d'autre part il y a bien des saisons et très belles en dehors des villes...façon de voir la vie , la vieille histoire de la bouteille à moitié vide ou pleine!!!

Merci Daniel tes messages me servent de prétexte à dire ce que je ressens !!! mais je te lis t'écoute et t'entends...

Danielle

Avatar de l’utilisateur
Noeme
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 457
Inscription : dim. 05 févr. 2012, 10:56 pm
Localisation : pau

Re: Les feuilles mortes ...

Message non lu par Noeme » mer. 23 juil. 2014, 12:18 am

Coucou du soir les oursons et oursonnes
je relis ces messages sur ce fil et je trouve que vos echanges etaient tres humains et authentiques pas toujours besoin de parler de la maladie pour s entraider ...
Le temps a passe ....
Les temps ont changes et les echanges humains se reduisent au strict minimum !
Il faut lutter contre ce phenomene et reprendre contact avec la vie qui est en nous et ralentir le rythme ... freiner .... et retrouver cette fraicheur du plaisir de communiquer ...
Ca m a fait beaucoup de bien de vous lire en 2005 rien de plus dramatique que des messages jetes commes des bouteilles a la mer sans une sirene ou un marin pour y repondre ...

Je vous souhaite une tres belle nuit d été je rentre d avoir arroser mes bégonias ils ont du mal a resister a ces fortes chaleurs pas trop d eau cependant m a conseille un ami on va voir ce que cela va donner O:)

Avatar de l’utilisateur
Noeme
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 457
Inscription : dim. 05 févr. 2012, 10:56 pm
Localisation : pau

Re: Les feuilles mortes ...

Message non lu par Noeme » mer. 23 juil. 2014, 12:21 am

ps : arrosE ! c est incroyable ces fautes :-D

Avatar de l’utilisateur
Noeme
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 457
Inscription : dim. 05 févr. 2012, 10:56 pm
Localisation : pau

Re: Les feuilles mortes ...

Message non lu par Noeme » mer. 23 juil. 2014, 12:25 am

je reviens pour dire super interressant les textures de feuilles par Philippe =D>

Avatar de l’utilisateur
daniel
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1217
Inscription : dim. 21 nov. 2004, 8:50 pm
Contact :

Re: Les feuilles mortes ...

Message non lu par daniel » dim. 27 juil. 2014, 10:44 pm

Bonsoir Noeme; le fait que tu sois intervenu sur ce fil déjà ancien m'a permis de le relire ; c est vrai ce que tu dis: nos propos; loin de la maladie des analyses et autres considérations à la fois liées aux angoisses aux peurs aux souffrances et aux aspects médicaux, nos propos étaient bien "humains" et liés à la vie.
C'est vrai que depuis la veine de ce forum "loisirs et air du temps" s'est quelque peu tarie: ceux qui écrivaient le plus à l'époque ont fini par "apprivoiser " leur maladie et tout en conservant leur attachement à l'association ne fréquentent plus ou épisodiquement le forum. ils n'ont pas depuis été remplacés- du moins pour le moment- par d'autres forumeurs que ces rubriques inspirent. Mais qui sait cela peut repartir il suffit parfois d'un ou d'une ayant une plume informatique inspirée pour "relancer la machine".
Chiche Noeme... et les autres ?
Daniel
secrétaire de l'association ALBI, modérateur du forum

Avatar de l’utilisateur
Noeme
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 457
Inscription : dim. 05 févr. 2012, 10:56 pm
Localisation : pau

Re: Les feuilles mortes ...

Message non lu par Noeme » mar. 29 juil. 2014, 8:13 pm

Bonsoir Daniel et tous les nounours
oui c est vrai c est evident qu autrefois on donnait plus de temps au temps .... moi je suis plutôt boheme ... mais j avoue que une ecoute
attentive meme par message interpose m a beaucoup aidee :-D tu vois ce que je veux dire ...
nous sommes en été en vacances pour beaucoup d entre nous meme si nous n allons pas tres loin de chez nous il y atoujours mille et une petites

choses a vivre pour nous ressourcer ..


tiens la je vais preparer une bonne salade bien fraiche en ecoutant Laurent Voulzy c est tout bete mais je retrouve mes 30 ans haha

bon appetit a tous et a toi et ta famille O:)

Avatar de l’utilisateur
Noeme
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 457
Inscription : dim. 05 févr. 2012, 10:56 pm
Localisation : pau

Re: Les feuilles mortes ...

Message non lu par Noeme » ven. 17 oct. 2014, 11:55 pm

:-D he bien nous voila en automne et superbe en Pays Basque ou je suis depuis dix jours

IL FAUT RELANCER LA bELLE MACHINE HUMANISTE ET CONVIVIALE que peut etre le forum d albi Sky nous donne l exemple
je la suis et les autres venez ! meme si on ne sais pas toujours quoi repondre restons les uns pres des autres c est chaleureux
et tres tres bon pour l harmonie de notre corps . Pas grave nous sommes tous et toutes fragilises mais nous avons tous le
bonheur de vivre et c est si merveilleux :-D :-D :-D :-D :-D


Re re bisous les nounours

Répondre