le rooibos

posez vos questions, partagez vos conseils, les recettes sont les bienvenues !

Modérateurs : Primerose, daniel

Avatar de l’utilisateur
Sabine
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 28
Inscription : mer. 20 mars 2019, 9:28 am

le rooibos

Message non lu par Sabine » sam. 23 mars 2019, 7:49 am

j'ai parcouru deux sites parlant du rooibos,
qu'en pensez vous ?


site :
https://www.lanutrition.fr/les-vertus-d ... -the-rouge

Protecteur du foie ?

Quelques études expérimentales suggèrent que le rooibos pourrait aider à prévenir les atteintes du foie, et faciliter sa régénération, une information qui pourrait être mise à profit dans les hépatites virales et la stéatose hépatique. Mais les études sur l'homme manquent encore.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18981533

l'article est en anglais, mais avec un traducteur ça passe ! :D

et sur un autre site :

https://www.mr-plantes.com/2014/06/rooibos/

contre indication et effets secondaires
malgré tous ses avantages pour la santé, le rooibos peut ne pas convenir à certaines personnes (......)
il est également déconseillé aux personnes ayant de grave problèmes de foie ou des problèmes rénaux (.....)

merci de vos avis :D

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 934
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: le rooibos

Message non lu par Primerose » mar. 26 mars 2019, 1:39 pm

Chère Sabine,

figure-toi que nous avons eu la chance d'avoir le Professeur Larrey lors de notre journée ALBI. Ce professeur est un spécialiste des plantes et leur toxicité pour le foie. Il nous a bien expliqué l’hépatotoxicité de la phytothérapie : certaines plantes connues ou pas, pouvant avoir des interactions médicamenteuses désastreuses!

Donc restons vigileants et surtout très prudents : avant tout informer notre spécialiste de nos intentions envers la consommation de plantes, que ce soit en infusion ou autre.

Sinon, une petite tasse de roobios avec un bon petit gâteau pour le goûter ne peut que nous faire du bien au moral!

Bien sûr, nous sommes nombreux à vouloir trouver des alternatives à nos traitements! Les plantes s'affichent comme naturelles; certes elles le sont naturelles! Mais elles contiennent des molécules très actives pouvant induire des effets catastrophiques pour notre foie. La prudence est de mise.
Pour l'instant, c'est nos traitements dits "chimiques" qui soignent!

Avatar de l’utilisateur
Sabine
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 28
Inscription : mer. 20 mars 2019, 9:28 am

Re: le rooibos

Message non lu par Sabine » mer. 27 mars 2019, 10:24 am

bonjour et merci Primerose pour ta réponse, oui je sais que les plantes ne sont pas anodines, d'ailleurs l'hopital m'a mis en garde, aucun médicament, ni homéopathie, ni phytothérapie sans avis médical,
je me disais que le rooibos serait bien pour changer, d'où ma question, et mes recherches,

mercis bonne journée

Avatar de l’utilisateur
daniel
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1217
Inscription : dim. 21 nov. 2004, 8:50 pm
Contact :

Re: le rooibos

Message non lu par daniel » mer. 27 mars 2019, 4:45 pm

Je rajoute "une couche"aux propos de Primerose à propos des plantes dont les vertus seraient dites "naturelles"...

Dans l'esprit de la plupart des gens; le mot "naturel" sonne comme un sésame qui garantirait un bienfait immédiat, comme si, dans notre inconscient de citoyen moderne, un retour "à la nature" nous garantissait un accès à une sorte de Paradis Perdu: avoir recours aux plantes parait comme le retour au temps fantasmé où le chaman , le sorcier ou le sourcier du village des bons sauvages ou encore nos gentilles (arrières?) grands-mères des temps anciens soignaient avec des plantes, loin de toutes les maladies de nos jours qui ne seraient donc que des conséquences de notre vie moderne destructrice de notre santé.
A l'inverse, nos médicaments seraient considérés, dans cette vision nostalgique du passé et critique de notre monde moderne, comme d'inquiétantes "compositions chimiques" dont les listes interminables d'effets secondaires inscrites sur les notices sont redoutées, et seraient donc perçus comme des maux hélas parfois nécessaires mais dont on aurait hâte de se passer.

Recadrons donc tous ces poncifs relevant plus de l'idéologie que d'une attitude rationnelle.

Plantes comme médicaments sont tous des produits... chimiques..., et il n'y a pas lieu d'opposer les uns aux autres.
En outre, de nombreux médicaments sont fabriqués à partir d'extraits de plantes dites médicinales; certaines substances de plantes médicinales dont les formules chimiques ont été ainsi décodées sont alors parfois ensuite produites de façon artificielles mais dont les molécules sont équivalentes au produit "naturel".
Il ne faut donc pas par "pure idéologie" opposer médicaments et phytothérapie. Tout ce que nous absorbons est d'ordre chimique et passe obligatoirement par notre foie , véritable usine chimique de notre corps. Seule l'eau, à condition d'être pure et distillée n'aurait pas d'effet chimique sur notre corps; mais personne ne boit d'eau pure distillée : l'eau du robinet comme les eaux dites minérales contiennent toutes des substances... chimiques...

opposer le "retour à la nature" que seraient de "bonnes" plantes s'auto-proclamant "médecines douces" aux méchants médicaments issus de la chimie produite par l'industrie pharmaceutique, n'a donc pas de raison scientifique.
Oui il y a des plantes dont les effets sont bénéfiques; oui certaines peuvent apporter un plus pour le bien être du patient; mais il y a aussi des plantes qui n'ont rien d'une soi-disant "médecine douce"; la cigüe qui ôta la vie de Socrate est un poison foudroyant; l'amanite phalloïde assure également une mort rapide, le curare aussi, etc... Il faut donc être précautionneux et résister à toute tentative d' auto-médication hors prescription médicale sans questionner son médecin, son herboriste et si possible essayer de comprendre à travers leurs réponses la compatibilité entre les traitements médicamenteux et "les plantes".
Ce n'est d'ailleurs guère facile car peu de médecins connaissent bien la phytothérapie et réciproquement les herboristes et phytothérapeutes ou les vendeurs de médecine chinoise connaissent mal la pharmacopée traditionnelle.
Donc prudence; ne jouons pas à l'apprenti sorcier avec notre foie et notre corps...
Daniel
secrétaire de l'association ALBI, modérateur du forum

Avatar de l’utilisateur
Sabine
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 28
Inscription : mer. 20 mars 2019, 9:28 am

Re: le rooibos

Message non lu par Sabine » mer. 27 mars 2019, 4:54 pm

Merci Daniel pour tes judicieux conseils et ce que tu expliques résonne beaucoup en moi...

Répondre