La Journée d'informations Médicales d'albi pour 2019 est annoncée sur le site

consultez toutes les vidéos créées par albi !
albi a réalisé un ensemble de vidéos sur la Cholangite Biliaire Primitive (CBP), la Cholangite Sclérosante Primitive (CSP), l'Hépatite Auto-Immune et le syndrome de chevauchement (HAI+CBP ou HAI+ CSP). Pour chaque maladie il y a une version courte (<10 minutes) et une version plus détaillée (environ 20 minutes):
CBP : Vidéo de la Cholangite Biliaire Primitive
CSP : Vidéo de la Cholangite Sclérosante Primitive
HAI :Vidéo de l'Hépatite Auto-Immune
"Chevauchement" :Vidéo du syndrome de Chevauchement

albi, association agréée par le Ministère des solidarités et de la Santé
Consultez notre article albi association agréée... qui explique ce qu'implique cette reconnaissance

médicaments et foie .

Informations et questions relatives à l'association albi

Modérateurs : Primerose, daniel, webmaster albi

lionel
Messages : 2
Inscription : mer. 14 nov. 2012, 2:53 pm

médicaments et foie .

Message non lu par lionel » mer. 14 nov. 2012, 3:59 pm

Bonjour à vous,

Je me permets d'intervenir sur votre forum en simple visiteur.

Il se trouve que j'ai ces jours derniers fait des recherches sur les moteurs du même nom concernant les démangeaisons . Je suis arrivé sur votre site après en avoir consulté d'autres auparavant .

J'ai en effet des démangeaisons persistantes principalement sur le bras gauche depuis environ deux mois . Elles se calment et reviennent . J'ai aussi il y a trois mois commencé à " expérimenter" un nouvel anti-dépresseur prescrit par mon médecin traitant lors d'un épisode dépressif . J'ai ressenti des nausées et vertiges ( ce qui est indiqué dans la notice comme effets indésirables ) et mon bilan sanguin après six semaines de traitement présentait des transaminases Alat à 69 UI/l ( 35 avant traitement ), ASaT 37 UI/L ( 19 avant traitement ) , Gamma- glutamyl transférase 21 UI/L . J'étais à la dose minimale de ce médicament soit 25mg/jour.

Un mois et demi après arrêt de ce traitement ( c'est le choix que j'ai fait pour une autre molécule après avoir lu les recommandations aux médecins de l'agence nationale du médicament concernant ce produit ), transaminases ALAT 62 ; transaminases ASAT 32 et phosphatases alcalines 73 UI/L , donc pas encore de retour pour l'instant au bilan d'avant traitement . Trois questions donc si vous le voulez bien :

Un bilan hépatique légèrement modifié comme celui que je présente ( couplé à ces démangeaisons ) pourrait-il évoquer une possibilité d'entrée dans la maladie ?

Un médicament modifiant un bilan hépatique pourrait-il déclencher des démangeaisons ?

Sachant que l'action de ce médicament sur le foie est connue et que les médecins sont avertis de sa dangerosité éventuelle et de sa répercussion sur le bilan hépatique, ne risque-t-on pas de se trouver confronté à une possibilité de " brouillage " quant à un dépistage d'une éventuelle maladie du foie ou des voies biliaires débutante chez certains patients ?

A noter que plusieurs cas d'hépato-toxicité ont été repérés par l'agence nationale du médicament concernat la prise de cette molécule .

En espérant ne pas vous avoir importunés , je vous adresse mes sincères salutations . O:)

Avatar de l’utilisateur
daniel
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 1198
Inscription : dim. 21 nov. 2004, 8:50 pm
Contact :

Re: médicaments et foie .

Message non lu par daniel » sam. 17 nov. 2012, 1:28 pm

Lionel Bonjour;

Tout d'abord, tu ne nous importunes pas; notre association se met à la disposition de tous, et notre site et notre forum ont la vocation d'informer et permettre à chacun de s'exprimer, que ce soit pour poser des questions , demander de l'aide, dialoguer avec d'autres malades, s'épancher , témoigner de son expérience etc...
Notre objectif est clair: venir en aide au maximum à ceux qui nous contactent qu'ils fassent partie de l'association ou non.

Il faut toutefois rappeler que notre association est une association de malades; nous ne sommes pas médecins; par contre, nous avons acquis par les centaines de témoignages et nos liens de longue date avec les spécialistes hépatologues une expérience pratique que nous partageons avec les adhérents et participants à notre forum.

J'en viens maintenant aux questions soulevées par ton message.
A la suite d'une prise de médicament antidépresseur, tu as vu les paramètres hépatiques de tes analyses sanguines devenir anormaux et accompagnés de prurit. Et selon ton message, ce médicament est connu pour ses effets nocifs sur le foie.

Première remarque: beaucoup des malades de l'association souffrent ou ont souffert de prurit, et les hépatologues avec qui nous sommes en contact nous ont appris que lorsqu'un prurit n'est pas dû à un problème dermatologique, il est presque toujours un signe d'un problème hépatique.

Deuxième remarque : tout ce que nous absorbons affecte le foie puisqu'il est "l'usine chimique" de notre corps. il existe des médicaments qui peuvent provoquer une hépatite d'où le nom "d''hépatite médicamenteuse". La forme des hépatites médicamenteuses est très variable ; elles peuvent comme dans ton cas provoquer des démangeaisons avec perturbations des paramètres hépatiques dans les analyses sanguines; notre site en parle et il existe d'autres sites médicaux qui en parlent aussi.
Ceci répond donc à une de tes questions.

Mais souffres tu réellement d'une hépatite médicamenteuse? ou souffres tu d'une maladie de foie qui s'est révélée en parallèle de cette prise de médicament ? Car hélas la prise de médicaments pouvant affecter le foie, il peut comme tu le dis toi-même y avoir un "brouillage" masquant une autre maladie.
Comme dit plus haut, nous ne sommes pas médecins, et quand bien même nous le serions, nous ne pourrions pas répondre à ces questions avec aussi peu d'éléments

C'est pourquoi nous te conseillons de prendre un rendez vous avec un spécialiste hépatologue qui puisse interpréter la chronologie détaillée des faits concernant tes paramètres hépatiques, comprendre leur évolution au fil du temps passé et suivre avec précision leur évolution future. les évolutions se font souvent avec avec lenteur. J'ai en effet en tête le cas d'une adhérente qui a été eu un diagnostic erroné suite à une supposée hépatite médicamenteuse mais qui après de nombreux mois d'observation par un spécialiste hépatologue connaissant bien "nos" maladies a pu avoir un diagnostic enfin correct et un traitement adéquat.

J'espère avoir répondu à tes questions
Daniel
secrétaire de l'association ALBI, modérateur du forum

lionel
Messages : 2
Inscription : mer. 14 nov. 2012, 2:53 pm

Re: médicaments et foie .

Message non lu par lionel » lun. 19 nov. 2012, 6:59 am

Bonjour ,

Et merci pour la réponse.

Cela peut paraître étonnant mais il ne me serait pas venu à l'esprit de prendre un RDV chez un spécialiste du foie . Un RDV chez un dermatologue , un dentiste, un ophtalmo oui , mais pas chez un hépatologue, gastro-entérologue . Pourquoi ? Question de culture peut-être...et de formatage qui font que la" consultation préventive" n'est pas un réflexe chez beaucoup d'individus . Mais , je vais sérieusement y penser .

Salutations et bonne continuation à vous et félicitations pour votre site .

Répondre