Satisfaction des participants lors de la 2ème journée nationale pour la Cholangite Biliaire Primitive (CBP) qui a eu lieu le jeudi 17 mai 2018

Consultez l'article de notre site qui rapporte l'analyse succincte de cette journée agrémenté de quelques photos:
https://www.albi-france.org/satisfactio ... primitive/

Merci à tous ceux qui ont pu y participer.
Nous espérons que cela incitera d'autres malades à participer aux évènements les concernant qui seront organisés ultérieurement !

Comment influer sur les taux de SGBT et SGOT ? ...

vos questions et commentaires sur les diagnostics, les analyses, les symptômes (démangeaisons, fatigue), les diagnostics, les analyses, les greffes, etc.

Modérateur : daniel

abou Ousseid
Messages : 10
Inscription : jeu. 26 mai 2016, 7:37 pm

Comment influer sur les taux de SGBT et SGOT ? ...

Message non lu par abou Ousseid » mer. 06 juil. 2016, 4:20 pm

Bonjour,le médecin de mon travail ne souhaitant pas me laisser retourner en France pour raison médicale (ma CBP),il veut à travers mes bons taux de SGBT et SGOT prouver le caractère non urgent de mon départ.J'ai eu une idée mais je ne sais pas si elle est réalisable à savoir influer sur les taux de SGBT et SGOT par l'arrêt temporaire de mon traitement.
Mes questions sont donc :
"Etant actuellement , entre autre, sous Prednisone 5mg/jr,Azathioprine 100 mg/jr et AUDC 500 mg/jr, je voulais savoir si d'une part l'arrêt temporaire de ce traitement influe à la hausse sur les taux de SGBT et SGOT et aprés combien de jours d'arrêt et d'autre part s'il y a un risque pour ma santé d'arrêter mon traitement même temporairement puis de le reprendre ?
Merci

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 806
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: Comment influer sur les taux de SGBT et SGOT ? ...

Message non lu par Primerose » sam. 09 juil. 2016, 5:47 pm

Bonjour Abou,

surtout Abou, ne fais jamais cela!! Tu risquerait un rebond extrêment virulent de la maladie ce qui pourrait engendrer encore plus de problèmes qu'au début.
La bonne promesse de ces traitements est justement la régularité; cette régularité permet la stabilisation durable.
Quand on sait le temps que cela demande , je pense qu'il serait vraiment dommage que tu tentes cela.

Si j'ai bien compris tu veux rentrer en France pour consulter un autre spécialiste?

abou Ousseid
Messages : 10
Inscription : jeu. 26 mai 2016, 7:37 pm

Re: Comment influer sur les taux de SGBT et SGOT ? ...

Message non lu par abou Ousseid » sam. 09 juil. 2016, 7:22 pm

...bonsoir Primerose !
Oui pour rester au moins un an en France pour d'une part ne faire soigner correctement et d'autre part trouver un boulot stable afin de rester vivre définitivement en France.
Pour revenir à ta réponse,il y a vraiment des risques irrémédiables à ce que j'arrête même temporairement mon traitement ?

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 806
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: Comment influer sur les taux de SGBT et SGOT ? ...

Message non lu par Primerose » sam. 09 juil. 2016, 7:30 pm

Bonsoir Abou,

il y a deux semaines justement nous parlions de l'arrêt des traitements avec mon hépato : le gros problème c'est que la rechute pourrait être plus grave que la découverte de la maladie ; la cortisone ne s'arrête jamais brutalement , l'effet rebond aggravé est très connu de ceux qui la prennent sur du long cours.
Franchement, cela ne vaut pas la peine que tu mettes ta santé en danger, sachant que tu es arrivé à des taux stables.

Pour ce retour en France que tu souhaites j'en comprends les motifs . N'as-tu vraiment pas d'autres façons de partir? Je ne sais pas si tu es sous contrat, peut-être pourrais-tu attendre la fin de ton engagement.

Pour l'instant tu peux être tranquille, tes résultats sont bons et tu as les mêmes protocoles que nous.

Avatar de l’utilisateur
Primerose
adhérent albi
adhérent albi
Messages : 806
Inscription : jeu. 09 avr. 2015, 10:24 pm

Re: Comment influer sur les taux de SGBT et SGOT ? ...

Message non lu par Primerose » sam. 09 juil. 2016, 10:36 pm

Petite rectification ; je voulais dire : : le gros problème c'est que la rechute pourrait être plus grave que lors de la découverte de la maladie .
.

Répondre